Accueil

Les multiples vies du Moulin Neuf

Laisser un commentaire

Au fil du temps,l’histoire de ce moulin vous est contée par l’association du patrimoine historique de Guichen Pont-Réan.

Le Moulin de la Grésillonnais (ou Grézillonnaye), dit Moulin Neuf, se situe à environ 4 km au sud-est du bourg. Il se tient fièrement sur les berges du Canut, à 5 km en amont du Pont du Bignon, en aval du lieu-dit de la Grésillonnais et du moulin du Freu (à 2 km). Lors de sa construction, vers 1845, il s’appelait tout simplement le Moulin du Canut.

Comme de nombreux moulins à eau, sa vocation était la fabrication d la farine? Cette petite minoterie marchait par intermittence : c’est une chute d’eau qui, lors de la saison des pleines eaux, lui permettait de fonctionner. Plus

Publicités

La rue Luc Urbain

Laisser un commentaire

Quelle est l’histoire de ce personnage qui a donné son nom à l’ancienne rue de la Poste de notre Commune? Petit voyage dans le temps avec l’association Patrimoine historique de Guichen Pont-Réan.

La rue Luc Urbain se situe près du rond-point de la Mairie, entre la rue du Commandant Charcot et du Général Leclerc. Elle a été nommée par une délibération du Conseil municipal en 1956.

Luc Urbain du Bouëxic Comte, naît en 1712 à Fougères. Sa famille a ses racines à Guichen : son grand-père, Luc du Bouëxic, est le premier seigneur de Guichen à habiter au Manoir de la Grésillonnaye, avec sa femme Mari Bohio. Son père, décédé à Guichen, est inhumé dans l’église. Plus

Le monument aux morts de Guichen

Laisser un commentaire

Saviez-vous que le monument aux morts de Guichen avait été déplacé? L’association « Patrimoine historique de Guichen – Pont-Réan » nous dit tout!

10 juin 1920. Les cloches retentissent dans la douceur de la matinée. Une foule inhabituelle traverse les rues pour rejoindre l’église. Le rendez-vous a été annoncé depuis quelques semaines : on inaugure aujourd’hui le monument aux morts posé face à la Mairie il y a quelques jours déjà (à l’angle de la rue du Général Leclerc et du Boulevard Edet. Plus

Le village de Gai-Lieu

Laisser un commentaire

La maison de l’éclusier

Coin de promenade prisé dès l’arrivée du printemps, Gai-Lieu a une riche histoire! L’association Patrimoine historique de Guichen Pont-Réan vous guide, au fils du temps, dans ce village de notre Commune.

Le village de Gai-Lieu se situe sur la rive droite de la Vilaine à environ 7 kilomètres au sud-est du bourg de Guichen, à la limite de Bourg-des-Comptes et de Saint-Senoux . On y accède par une route goudronnée qui longe la Vilaine. Sur la droite de la maison de l’éclusier, des repères indiquent le niveau de l’eau relevé lors des inondations passées. Plus

Une chronologie de Guichen Pont-Réan

Laisser un commentaire

La Grande rue à Guichen

PATRIMOINE

Une chronologie de Guichen Pont-Réan

L’association Patrimoine historique de Guichen Pont-Réan a été crée en juillet 2011 par Joël Deshayes, Président. Aujourd’hui, les recherches ont avancé. Reflet relatera régulièrement le fruit de cet travail à travers cette nouvelle rubrique ‘’patrimoine’’. En guise d’introduction, commençons par un modeste chronologie de notre commune. Les profondes vallées de la Vilaine ont façonné une même entité géologique sur les communes de Guichen et Laillé. On y trouve nos célèbres Trilobites Guichenia, vieux d’il y a 250 millions d’années. Beaucoup plus tard, – env. 5000 ans av. J-C., apparaissent les premières constructions de monuments mégalithiques : menhirs, caims, tumulus. Arrivent les celtes (ou gaulois) aux environs de -600 av J-C, suivis des bretons en provenance des îles britanniques, vers leVe et VIe siècle. Dans la région guichenaise, ces réfugiés s’avancent à l’est de la Vilaine, et la moitié de notre département prend le nom de Poutrecoët, ‘’le pays dans les bois’’ Quand à Guichen, il se prononce gi-chen qui vient du breton ‘’gwik’hen’’ (vieux bourg). Son nom évoluera en Guischen (1101, en Guichenuin (1122), en Guichein (1185), et enfin Guichen à partir de 1271. Au premier siècle après J-C, c’est l’occupation romaine. A partir de là, l’histoire de Guichen est marquée par quelques anecdotes : En 1592, Le duc de Mercoeur s’empare de la forteresse de la Massais, il restera 3 semaines à Pont-Réan. En 1678, la seigneurie est remaniée pour Luc Urbain du Bouëxic par la réunion des trois domaines de la Grézillonais, des Huguttières et de la Lande. Son petit fils, Luc Urbain, devient un célèbre amiral, il se distingue sous Louis XVI à la guerre d’Amérique et lors de divers combat sur mer. En 1767, le pont gallo-romain de Pont-réan est reconstruit en pierres. En 1791, après la révolution, la commune de Guichen est officiellement créée notre premier maire est M. Trochu. Cette chronologie proposée est ouverte à toute remarque constructive, n’hésirez pas à nous faire part de vos éventuelles suggestions.

Contact: deshayes-joel@orange.fr

http://aphgpr.wordpress.com

A notre: Ven 21/09: conférence sur ‘’Luc Urbain’’ //patrimoine historique de Guichen Pont-Réan, Espace Galatée. Tél: 02 99 05 37 83

Vendredi, conférence sur l’amiral de Guichen

Laisser un commentaire

Guichen. Vendredi, une conférence sur Luc Urbain , l’amiral de Guichen; L’association du patrimoine historique de Guichen Pont-Réan (A.P.H.G.P.R.) a vu le jour grâce à l’initiative de Joël Deshayes, son actuel président, il y a juste un. Durant sa première année d’existence, l’A.P.H.G.P.R a effectuée des recherches sur plusieurs personnalités locales : Arsène Thoumelin gendarme et maire ; Hervé-Jean Bougault, aviateur, et Luc Urbain su Bouëxic, officier de marine.  »Au mois de juin, j’ai participé à une conférence à Fougères donnée par Claude-Youen Roussel, archiviste de la famille du Bouëxic, rapporte Joël Deshayes. Nous sommes ensuite restés en contact et avons décidé d’organiser une conférence à Guichen sur cet amiral. » Claude-Youen y abordera la carrière de Luc-Urbain, et aussi l’histoire de ses terres et propriétés environnantes.     Sauver le patrimoine de l’oubli.      L’association s’intéresse entre autres ,à la généalogie, au patrimoine humain, bâti, religieux, militaire,la géologie, l’archéologie, les costumes… Elle s’est donné comme objectifs de mettre en place des circuits historiques, des visites, d’éditer des ouvrages, et pourquoi pas, de créer un musée. Pour enrichir sa bibliothèque, je collecte tous les documents se rapportant à la commune.   »Nous répertorions, protégeons, conservons, Le but est de faire connaître le patrimoine de la commune, de le sauver de l’oubli, de l’indifférence et de de la destruction.  » Vendredi 21 septembre, à 20 h à l’espace Galatée. entrée gratuite.   Une rue porte le nom de Luc-Urbain du Bouëxic, amiral sous Louis XVI. A Guichen, la rue située au rond point de la mairie, entre la rue du Général-Leclerc et la rue du Commandant Charcot, porte le nom de Luc-Urbain. Par ailleurs, Galatée, divinité marine chez les Grecs, mais aussi le nom d’un des premiers navire que commanda vers 1744 l’amiral Luc Urbain du Bouëxic, a été retenu pour dénommer le centre culturel, l’espace Galatée, inaugurée en octobre 1991. Luc Urbain du Bouëxic, aristocrate français et célèbre officier de marine , est né en 1712 à Fougères et décédé à Morlaix, à l’âge de 77 ans, il entre dans la Marine à 18 ans. Il se retire en 1783 de la vie militaire et sera élevé Grande-Croix de Saint-Louis le 1er janvier 1784. Son grand-père, Luc du Bouëxic né en 1631, est le premier seigneur de Guichen et vient habiter le vieux manoir de la Grézillonnais. Son père, Luc François, est inhumé dans l’église de Guichen en 1735. Agathe félicité Anne du Bouëxic, la fille unique de Claude-Luc du Bouêxic, frère de Luc-Urbain, est née en 1756 au château de la Grézillonnaye, en Guichen, où elle décédera à l’âge de 82 ans;

Conférence Luc Urbain

Laisser un commentaire

conference-luc-urbain-21-septembre-2012

Joël Deshayes se consacre à l’histoire de Guichen

Laisser un commentaire

Joël Deshayes se consacre à l’histoire du pays de Guichen.

Guichen – Joël Deshayes se consacre à l’histoire du Pays de Guichen. Portrait – Joël deshayes, 6 ans, retraité de la Générale des Eaux depuis sept ans. Il a emménagé à Guichen ily a deux ans. Ancien technicien à domicile, il en gardé le goût du contact avec les gens. Il s’est investi dans le milieu associatif pour la protection du patrimoine, mais aussi dans le domaine du handicap. Depuis toujours, il s’intéresse à tout ce qui touche au patrimoine. »il n’est pas évident de donner une définition précise du patrimoine. Pour moi, cette notion, cette notion fait référence à des objets, des bâtiments, des sites remarquables, des traditions, du savoir-faire et l’histoire en général . Le patrimoine touche aussi au plus intime de chacun: nos souvenirs et nos origines. J’y mets également une notion de transmission qu’il est nécessaire de sauvegarder, d’enrichir par des recherches et de partager à notre tour » Plus

Joël Deshayes, passionné d’histoire

Laisser un commentaire

 

Le pont de Pont-Réan côté descendant

Joël Deshayes, passionné d’histoire locale   »Le passé éclaire le présent et prépare l’avenir »

 »Loin d’un simple souvenir, le patrimoine est un compagnon de route, pour les hommes d’aujourd’hui et de demain ». Créée le 5 juillet 2011 par Joël deshayes, passionné d’histoire locale, ancien bibliothécaire de l’Association gacilienne de protection du patrimoine historique, l’Association du patrimoine de Guichen Pont-Réan s’est donné comme objectif de  »rechercher, répertorier, protéger, faire connaître le patrimoine historique de Guichen Pont-Réan, de le transmettre, de le sauver de l’oubli, de l’indifférence et de la destruction ». Elle s’intéresse ainsi au patrimoine bâti (du four à pain aux châteaux, des lavoirsaux oratoires, aux vieux métiers, à la toponymie des villages ou encore aux grans hommes comme le marin Luc Urbain du Bouexic  (mort en 1790) après avoir passé 55 ans de sa vie en mer,ou l’avaiteur Hervé Bougault, mort pour la France en 1940… L’association compte éditer des brochures , mettre en place des circuits historiques, créer un journal et peut-être un musée… Ouverte à tous, elle accueille avec reconnaissance tous les documents  qui peuvent la guider dans son travail de mémoire. Contact: deshayes-joel@orange.fr https://aphgpr.wordpress.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Article paru dans Destination – Journal d’information – Avril 2012 – n°24 Des Pays des Vallons de Vilaine

Les origines de la Commune jusqu’à aujourd’hui

Un commentaire

Les origines de la Commune jusqu’à aujourd’hui

VIE ASSOCIATIVE – LES HABITANTS

Un président, une Association: PATRIMOINE HISTORIQUE DE GUICHEN-PONT-REAN

Les origines de la Commune jusqu’à aujourd’hui. Reflet: Joël Deshayes, passionné de littérature, de généalogie, d’histoire et de patrimoine, vous venez de créer l’Association Patrimoine historique de Guichen Pont-Réan. Quels sont le but et l’activité de cette nouvelle association. Joël Deshayes: Notre association qui est composée de Jean-Pierre Mathias (conteur de la Commune de) et moi-même, à pour objectif de rechercher, de répertorier, de protéger, de conserver et de faire connaître le patrimoine historique de la Commune de ses origines à aujourd’hui. Mais elle doit aussi permettre de le transmettre et de le sauver de l’oubli. Je dispose personnellement de nombreux éléments intéressants concernant le patrimoine bâti, humain, religieux… Nous recherchons des personnes désireuses de s’investir dans ce domaine pour nous aider à classer toutes ces archives. Nous continuons naturellement à collecter tous documents sur l’histoire de la Commune, anciens bulletins municipaux,articles de presse, livres, photos et cartes postales. Reflet: Avez-vous vécu d’autres expériences dans le domaine du patrimoine. ? Joël Deshayes: Oui. en 1996, j’ai fait partie d’un cercle généalogique puis, en 1997, j’ai découvert mon intérêt pour le patrimoine et me suis investi dans l’association gacilienne pour la protection du patrimoine historique de la Gacilly en tant que trésorier. Par nos nombreuses recherches sur les édifices religieux, les Châteaux… chacun a pu découvrir le patrimoine de cette Commune. Un travail de longue haleine qui a donné lieu à l’édition de petites brochures. Et pour terminer, je suis devenu bibliothécaire de l’association avant d’arriver à Guichen en 2008. Reflet: Concrètement, que comptez-vous mettre en place pour la Commune de Guichen dans un premier temps? J. Deshayes: Lorsque nous aurons terminé ce travai de classement, nous pourrons éventuellement établir des circuits touristiques (un peu comme celui qui a été fait lors de la journée du patrimoine du 17 septembre dernier), des visites de sites et pourquoi pas réfléchir à un musée. Reflet: Quel serait l’aboutissement de ce travail conséquent ? Joël Deshayes: Cela pourrait donner à des éditions de brochures traitant, par exemple, de la géologie puisque Guichen est mondialement connue des paléontologues  pour ses gisements. Par ailleurs, d’autres opuscules pourraient avoir pour sujet les fouilles archéologiques, la typonymie des villages, les sites comme la Massaye, le château de la Quémearais, le château de la Grésillonnais, les moulins ou encore les personnalités, le petit patrimoine bâti (croix, lavoirs, calvaires, monuments aux morts…). De qoui ravir les amateurs de patrimoine! Contacts: 02 99 05 37 83 ou 06 21 19 28 69 Mail: deshayes-joel@range.fr

 

Older Entries