Accueil

BARBOTIN Joseph soldat de 2ème classe

Laisser un commentaire

Fiche de Mémoires des hommes

Fiche de Mémoires des hommes

Cette fiche représente la fiche matricule d’un soldat.

S’en servir avec modération. Bien vérifier les informations qui y figure.
Exemple: pour retrouver le lieu de naissance, consulter le registre de la commune concerné. Cette recherche donne le nom des parents, la date du mariage avec le nom de l’épouse.
La transcription du décès nous apporte parfois le lieu d’inhumation.
Ce nom  » BARBOTIN » figure deux fois sur le monument aux morts de Guichen.
Des recherches effectuées non pas eu de résultat.  il s’agirait de la même personne.

Le doute subsiste? Aidez-nous à résoudre cette question?

On relève 126 noms de soldats sur le Monument au Morts de Guichen situé place Georges LE CORNEC.
Sur celui de Pont-Réan placé dans le cimetière en compte 34.
Soit un total de 160 soldats  »Morts pour la France »
123 noms figurent sur le Livre d’or. Livre d’or établit par le service de l’état civil et des Sépultures Militaires.
Nos recherches s’orientent sur ces patronymes et leurs familles.
Parmi eux  ;  plusieurs membres d’une même famille sont morts pour la Patrie.
Vous avez des renseignements à leur sujet. N’hésitez pas à nous contacter.
Publicités

Soyez plus clerc !

Laisser un commentaire

L’aut’jour, l’médecin, l’curé, l’notaire et moi. P’tit Louis étions en train de discuter de nos problèmes. J’dis : Lorsque j’étais instituteur, j’avais du mal à surveiller mes élèves, mais aujourd’hui je m’occupe d’abeilles qui se surveillent toutes seules. L’curé m’dit : Mais c’n’est pas votre rôle de surveiller l’abbaye, c’est l’mien. L’médecin lui dit: Comment? monsieur l’abbé, il faut vous surveiller, seriez-vous malade? J’dis : Oh! Arrêtez, votre histoire n’est pas claire. L’curé m’dit : je ne savais pas que vouliez faire clerc. L’médecin qui avait pris notre conversation en cours réplique : Mademoiselle Claire, j l’ai soignée il y a quinze jours. Serait-elle à nouveau souffrante? Mais j’lui avais prescrit de l’éther pour désinfecter ses plaies. Plus

La rue Luc Urbain

Laisser un commentaire

Quelle est l’histoire de ce personnage qui a donné son nom à l’ancienne rue de la Poste de notre Commune? Petit voyage dans le temps avec l’association Patrimoine historique de Guichen Pont-Réan.

La rue Luc Urbain se situe près du rond-point de la Mairie, entre la rue du Commandant Charcot et du Général Leclerc. Elle a été nommée par une délibération du Conseil municipal en 1956.

Luc Urbain du Bouëxic Comte, naît en 1712 à Fougères. Sa famille a ses racines à Guichen : son grand-père, Luc du Bouëxic, est le premier seigneur de Guichen à habiter au Manoir de la Grésillonnaye, avec sa femme Mari Bohio. Son père, décédé à Guichen, est inhumé dans l’église. Plus

Quand les Allemands prenaient Laillé pour Hollywood.

Laisser un commentaire

En octobre 1944, Pierre CRESSARD rapportait dans « Ouest-France » une tentative de mystification qui s’était déroulée à Laillé en 1942, au moment de l’avance allemande sur Moscou.

C’est sur les bords de la Vilaine devenue pour la circonstance la Moscova que les services de propagande allemande avaient décider de filmer la marche des nazis vers Moscou, dont la fin se faisait attendre. Plus

Ouvrage : les victimes de guerre de Guichen Pont-Réan

Laisser un commentaire

Cet ouvrage est le fruit d’un travail de plusieurs années sur les noms des victimes de guerre de notre commune.

La première partie est d’ores et déjà disponible.

Que contient cette première partie ?

Nous nous sommes concentrés sur les noms des poilus figurant sur les monuments au mort de la commune. Vous trouverez une liste des soldats par ordre chronologique, les replaçant dans le contexte du conflit.

Nom, naissance, emploi, cause et lieu du décès de chaque soldat y est précisé.

Comment l’obtenir ?

Une version imprimée est possible si nous obtenons au moins 30 demandes. Le prix sera de 9,00 €.

Si vous souhaitez le recevoir par la poste, des frais de port seront ajoutés.

Si vous êtes intéressé, contactez-nous.

deshayes-joel@orange.fr

 

L’Ancien Régime : l’adoration de Dieu.

Laisser un commentaire

Le jour de l’An, fête de la Circoncision,

Le 6 janvier, fête de l’Épiphanie,

Le 2 février, fête de la purification,

Le 24 février, fête de la Saint-Mathias,

Le mardi de PÂQUES,

Le 30 mars, fête de l’Annonciation, (1)

Le Jeudi de l’Ascension,

Le mardi de la Pentecôte,

Le Jeudi de la FETE-DIEU, Plus

HOMMAGES A L’ECOLE SAINT-MARTIN de Guichen

Laisser un commentaire

HOMMAGES AUX ARBRES CENTENAIRES.

Elle n’se fanera plus La fleur qui s’est tue La fleur du pommier Pour qui février Sonna dernière heure Ce fut un crève-coeur Pour tous ces gamins Venant au jardin.

Ils ne chanterons plus, Les oiseaux non plus La coquille dorée A jamais brisée ; Quand c’était l’école faisant farandole Autour du tilleul Ce très cher aïeul ; Lorsqu’il parfumait La cour de récré Bientôt s’annonçait La fin de l’été.

Il n’se dressera plus Surveillant la cour, Il ne vivra plus Forteresse d’amour ! Plus

Forum des associations de Guichen

Laisser un commentaire

Bonjour à vous internautes,

Comme chaque année, le  FORUM des associations se déroule le samedi 08 septembre 2018 à l’Espace Galatée, de 10 h à 16 h. Notre association présentera un ouvrage simple sur la liste des soldats inscrits sur les monuments aux morts de Guichen et Pont-Réan, rappelons que ces deux lieux représentent la même commune.

Si vous êtes intéressé, vous pouvez réserver cet ouvrage qui sera imprimé plus tard.

Nous attendons votre visite, vous y serez accueilli avec plaisir.

Pour l’association, le président.

 

 

Le monument aux morts de Guichen

Laisser un commentaire

Saviez-vous que le monument aux morts de Guichen avait été déplacé? L’association « Patrimoine historique de Guichen – Pont-Réan » nous dit tout!

10 juin 1920. Les cloches retentissent dans la douceur de la matinée. Une foule inhabituelle traverse les rues pour rejoindre l’église. Le rendez-vous a été annoncé depuis quelques semaines : on inaugure aujourd’hui le monument aux morts posé face à la Mairie il y a quelques jours déjà (à l’angle de la rue du Général Leclerc et du Boulevard Edet. Plus

Le village de Gai-Lieu

Laisser un commentaire

La maison de l’éclusier

Coin de promenade prisé dès l’arrivée du printemps, Gai-Lieu a une riche histoire! L’association Patrimoine historique de Guichen Pont-Réan vous guide, au fils du temps, dans ce village de notre Commune.

Le village de Gai-Lieu se situe sur la rive droite de la Vilaine à environ 7 kilomètres au sud-est du bourg de Guichen, à la limite de Bourg-des-Comptes et de Saint-Senoux . On y accède par une route goudronnée qui longe la Vilaine. Sur la droite de la maison de l’éclusier, des repères indiquent le niveau de l’eau relevé lors des inondations passées. Plus

Un chaland chargé de vin à quai

Laisser un commentaire

Collection Musée de la Batellerie de l’Ouest – Redon

Cette carte fraîchement arrivée… un peu comme ce printemps qui tarde à se révéler… ne m’a pas laisser le temps de trouver des renseignements sur « Fabrique d’Articles de Pêche, L. CHOUMETTE « .

Y produisait-on des cannes, des bouchons ou plus exactement des flotteurs, des épuisettes? Il est peu probable que ce soient des hameçons ou des cuillers  ! Alors si vous avez la moindre information, croyez bien que j’en suis preneur… à bon entendeur.

A vrai dire, mon regard ne s’est pas arrêté sur ce bâtiment qui d’ailleurs existe toujours, mais sur le chaland en train de remonter sur Rennes chargé de demi-muids de vin. La « précieuse » marchandise venant d’Algérie a été chargée à Nantes au quai Wilson ou au quai des Antilles. Le chargement effectué il reste 184 kilomètres à parcourir pour rallier Rennes et livrer Économique où se fait la mise en bouteilles… qui précède la livraison dans une des succursales.

L’enseigne compte 600 magasins répartis sur 11 départements et fait vivre 1800 employés d’après un encart publicitaire de 1934.

Si la plupart des mariniers ont effectué à l’occasion ce type de transport, certains avaient un quasi-monopole en particulier René Rohan de l’Alcyon et Jean Rincé… Ça ne s’invente pas quand on transporte du vin ! Qui fut patron du Grondeur et ensuite du Blainville.

En accompagnement Charly BAYOU – Responsable du Musée de la Batellerie de l’Ouest – Redon.

Older Entries